Jean XXIII

Location salle

salle jean 23Salle Jean XXIII inaugurée en 1966.

Adresse: rue de Maizeret 28 Localité - LOYERS Téléphone: 081/58.28.95 Email:Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
(+/- 100 personnes) : location à usage privé .
Contact : M. MERCY pour mariages, communions, anniversaires. Remarque : pas de soirée dansante.


Lieu de répétion pour la troupe de théâtre "Les Soçons" D’LOYI - Fondée en 1986.


Local des Scouts de Loyers...

Histoire de la salle Jean XXIII

Bâtie, grâce aux efforts de tous les paroissiens
La Maison des oeuvres de Loyers a été inaugurée jeudi après midi le 21 juillet 1966.

inauguration 400pxJeudi, à 14 h, s'est déroulée, à Loyers, la cérémonie d'inauguration de la Maison des oeuvres locale.
Une centaine de personnes se trouvaient sur la grand-route, face à l'entrée de la nouvelle construction. Parmi les personnalités présentes, on remarquait notamment : M. Hendrick,député permanent; MM. les abbés Piron, doyen de Jambes, et Delvaux, curé de la paroisse de Loyers-Maizeret; le comte et la comtesse de Beauffort, de Loyers; la comtesse d'Ursel, de Maízeret; M. Godefroid, bourgmestre de Maizeret; le Dr Joachim, de Lives-sur-Meuse, et les mandataires communaux de Loyers et Maizeret. Souffrant, M. Sprumont, bourgmestre de Loyers, s`était fait excuser.
Aprés avoir remercié les personnes présentes à cette sympathique manifestation,
M. Guy Mercier, membre du comité paroissial des œuvres, rappele briévement les difficultés qu'il fallut surmonter pour édifier la Maison des œuvres. Il adressa des félicitations à tous ceux qui collaborérent à la réalisation du nouvel immeuble.
M. le Curé de Loyers dit sa joie devant le splendide résultat obtenu. Il formula des vœux pour que la Maison des oeuvres procure tout le bien que les paroissiens sont en droit
d`en attendre.
M. le député permanent Hendríck, enfant de Loyers, fit l'é|oge de M. l'abbé Delvaux, curé dynamique et persévérant, dont les efforts sont couronnés par une réalisation concrète.
Il incita les jeunes à se montrer reconnaissants, en fréquentant assidúment la maison que l'on met à leur disposition.
Aprés l'exécution de la "Brabanconne", M. Hendrick coupa le traditionnel et symboiique ruban tricolore, à l'aide de ciseaux que lui présenta la petite Christine Feller.
L'assistance se retrouva ensuite à l'intérieur de la Maison des œuvres qui est, paraît-il,une des plus beiles de la province, et un vin d'honneur mit un terme à cette sympathique cérémonie inaugurale.
A partir de 16 h, débuta une grande fancy fair. Celle-ci se poursuivra jusqu'au dimanche 24 juillet. .
Résultat de la générosité et des efforts collectifs de la paroisse de Loyers-Maizeret, la Maison des œuvres est prête à remplir son role, auprés de tous les paroissiens, en général,
et, spécialement, auprès des jeunes.
D. C.

Texte de l'article vers l'Avenir - Photos scannée du journal.

Quelques figures de l'époque : Abbé Delvaux, Guy Mercier, Jules Vanakere, Julien gérard, M. Feller, Pétré François, Roger Fonder
André Fiasse Guy Mercier Jules vanackere Pétré  François

Julien Gérard M.FellerRoger Fonder

Voici les quelques mots prononcés par M. le curé Delvaux à cette occasion : «Monsleur le Doyen, Monsieur le Député permanent, Messieurs les membres des Conseils communaux de Loyers et de Maizerel. Messieurs les membres des Conseils de Fabrique de Loyers et de Maizeret, mes chers membres du comité paroissial. Mesdames, Messieurs, vous venez d'entendre beaucoup d'éloges el de remerciements, mais s'il est quel-qu'un qui a tout lieu tout spécialement de se réjouir et de remercier aujoud'hui. c'est bien votre curé qui tient à vous dire combien il est émerveillé des résultats splendides obtenus par la collaboration fraternelle de tous, collaboration dont le fruit se concrétlsa dans cette magnifique maison des œuvres qui est appelée, avec l'alde de Dieu, nous l'espérons tous, à rendre les plus grands services à la paroisse en general et à notre chère jeunesse en particulier.
L'enlreprise pouvait sembler présomplueuse. mais je tiens à vous le dire : je n'ai jamais douté un instant du secours du bon Dieu et de l'aide généreuse de mes deux paroisses,
et l'événement de ce jour m'a donné raison. Vous avez fait preuve de la même confiance et vous avez été sans cesse un soutien réconfortant. Il va sans dire que je vous remercie
tous mais tout spécialement "à tout Seigneur tout honneur" notre comité si dévoué qui, après s'être sacrifié de nombreux mois se trouve maintenan! à l'honneur.
En formant mes vœux les plus ardents pour que le bon Dieu les récompense de tout le dévouement et pour que notre maison réalise tout le bien que nous en attendons. du fond
du cœur, je vous adresse mon plus cordial merci»