Philippe IV, roi d'espagne, par ses lettres patentes de 12 avril 1653, érigea trois pièces de terre, savoir : Bossimé, Piercette et Noimont, en seigneurie, sous le nom de Bossimé, en faveur de Vincent de Harscamp, conseiller et receveur-général des aides et domaines du pays et comté de Namur, et ensuite conseiller et commis des domaines et finaces des Pays-bas. par d'autres lettres du roi Charles II, en date du 28 décembre 1675, la terre et seigneurie de Bossimé, fut érigée en baronnerie sous le nom d'Harscamp, seigneur de Boissimé, de la marlière et Lustin, conseiller receveur-général du pays et comté de Namur, qui, par lettres de 22 janvier 1661, avait été créé chevalier.

bossime André Degrune

Ajouter un Commentaire