Loyers, commune du canton et à 2 lieues 1/4 O. d'Andenne, de l'arrondissement et à 2 lieues E. de Namur. Borné au N. par la commune de Lives, à l'E. par celle de Maizeret; elle touche au S. au territoire de Wierde et à l'O. à celui d'Erpent. La superficie est de huit cent cinquante-cinq bonniers.
Sol : le terrain, de nature argileuse et rocailleuse, présente une surface assez inégale. L'inclinaison des plaines est plus ou moins sensible, et la pente des coteaux très rapide sur divers points. Il y a des mines de houille. S. du clocher de Loyers, on découvre plusieurs couches d'argile plastique (terre de pipe). Terrain peu fertile. Agriculture : on cultive un peu d'épeautre de seigle, d'avoine, de trèfle, de plantes fourragères, des pommes de terre et légumes.
Un tiers de la superficie est plantée en bois, taillis et futaie, peuplés de chêne et de bouleaux et exploités à dix-huit ans. On élève quelques chevaux pour l'agriculture un plus grand nombre de bêtes à cornes et de moutons; quelques porcs. Le menu gibier est assez nombreux, surtout les lièvres; les autres espèces sont les lapins, les perdrix, les cailles, etc. Population : trois cent quatre-vingt-quatre habitants.
Habitations : le chef-lieux se compose d'environ soixante maisons. On compte quatre fermes dans la commune. Il y a une église et deux chateaux.
Commerces et industrie : l'éducation du bétail. Il y a deux mines de houille, trois maréchaux-ferrant et un charron. Routes et chemins : quatre chemins vicinaux impraticables l'hiver.

Extrait du dictionnaire géographique de la Province de Namur, vers 1832

André Degrune

Ajouter un Commentaire