Cet article est a rapproché de notre chronologie de loyers, il donne la généalogie seigneurs sucessif de Loyers (de Beaufort) de +- 1300 à 1500 Godefroi d'EVE. Avant, vraisemblablement, Loyers était propriété des Princes Évêques de Liège et faisait partie de l'alleu de Mozet. (cela reste à vérifier) Jean, sire de Gosnes, fut la cause première de la guerre de la Vache, en 1275. Sa puissance et son caractère irascible le rendaient redoutable ; Jean de Halloy, bailli du Condroz pour le prince évêque, ne manquait aucune occasion de provoquer sa susceptibilité. Un jour celui-ci fit pendre un manant de la seigneurie de Gosnes, qui avait volé une vache à Ciney; aussitôt Jean DE BEAUFORT Sentit profondément l'outrage fait à sou autorité. II assembla ses vassaux et ravagea le pays de Ciney.
Notre article "la guerre de la vache"
A l'occasion de la guerre de la Vache Jean DE BEAUFORT s'était affranchi de l'hommage qu'il devait à l'évêque de Liège, et avait placé la seigneurie de Gosnes sous la suzeraineté de Guy, comte de Flandre et de Namur. Mais Philippe le Hardi, roi de France, pacificateur de cette guerre, ordonna que ce nouvel hommage fût considéré comme non avenu. De même que son frère Henri, sire de Beaufort, et de son neveu Richard, sire de Fallais, le sire de Gosnes et ses successeurs éludèrent la décision arbitrale : malgré les protestations de l'évêque de Liège, ils continuèrent à reconnaître le comte de Namur pour leur seigneur suzerain (1)
Guy de Dampierre accorda à son nouveau vassal les faveurs les plus grandes : il attacha à la seigneurie de Gosnes !a charge héréditaire de chambellan de son comté (2). La charge de grand maître était au sire de Marbais; celle de grand maréchal au sire de Hauterive; celle de maître d'hôtel au sire de Fumal; celle de pannetier au sire de Balastre; celle de grand-veneur au sire de Dave; et enfin celle de grand-guidon au sire d'Outremont (3). (1) Sentence arbitrale, Foullon, t. s, p. 354.
(2) Saint-Genois, Monuments ancien anciens, t. 1er, p. 733,
(3) Gailliot, t. 1, p. 358.
De Marne, t. 2, p. 307.

Jean de BEAUFORT, sire de Gosnes, épousa Marguerite de Harchies, dont :
1° Lambert, qui suit :
2° Hadwige de Beaufort, religieuse au Val-Notre-Dame, près de Huy. 1) Lambert DE BEAUFORT, sire de Gosnes, de Filée, de Loyers, chevalier banneret, chambellan héréditaire du comté de Namur, épousa : sa cousine, Marie de Celles, fille de Jacques DE BEAUFORT, dit de Celles, chevalier, sire de Loyers, et de la fille d'Enguerran, sire de Bioul; 2) en 1319, Marguerite d'Archot, dite de Rivière, fille de Henri d'Arscot, dit de Rivière, et d'Élisabeth Coels.
Lambert, sire de Gosnes, fit relief de la seigneurie de Loyers à l'évêque de Liége en 1320.
Lambert, sire de Gosnes, et Marie de Celles, eurent :
1) Jacques. 2) Lambert, dit de Gosnes, seigneur de Loyers, épousa Anne de Nouvice. Ils sont les auteurs de la branche de Loyers que nous donnons ci-après. Branche de Gosnes, sires de Loyers

Lambert de BEAUFORT, dit de Gosnes, écuyer, sire de Loyers, fils de Lambert, sire de Gosnes et de Loyers, et de Marie de Celles, vivait encore en 1373, le 9 octobre.
I1) Lambert, qui suit :
2) Agnès ou Marie de Gosnes.
3) Pierre de Gosnes.
Lambert DE BEAUFORT, dit de Gosnes, chevalier, seigneur de Loyers, épousa jeanne des Prez.l épousa Anne de Nouvice, fille de Gilles de Nouvice, dit Pollart, écuyer, et de Marie d'Elderen (1). Ils eurent : Au commencement de 1402, Jeanne des Prez comparut par devant Guillaume, seigneur de Spontin, en la cour féodale de la ville et seigneurie de courrière, et releva avec son fils, Jean de Gosnes, les héritages mouvants de ladite seigneurie qui leur étaient échus par lé décès de Lambert de Gosnes. Voici l'acte de relief (3) :
« Nous Willam ly Ardenois, seigneur de Spontin, faisons scavoir tous ceux qui ces présentes lettres verront et oiront, que par-devant nous et nos hommes de fief de Courière, sont comparus noble dame, madame des Prez, dame de Loyers par douaire, femme à jadis noble homme messire Lambiers de Gosnes, chevalier, et Gérard de Maillen, là présent et comme son mambour, releva les biens et héritages, à elle dévolus par le trépas de son mari Lambiers de Gosnes, et les releva en nom et droit de Jehan de Gosnes, son fils, là présent; requérant tous les héritages mouvants en fief de la seigneurie de Courière et faisant droit de féaulte, ledit Jehan de Gosnes fut mis en possession dudit fief par droit et loi. . . . . . espécialement appelés les hommes de fief avec le seigneur de Spontin, Louis de Jasoigne qui le jugement porta, Herman de Crupez, Wathy de Maillen, Jackemes le Charlier de Maillen, et pour que ce soit approuvé et mémoire de vérité, nous les susdits seigneurs et hommes de fief et je ledit Jehan de Gosnes, avons signé et apposé notre scel en signe vérité l'an de grace mil quatre cent et deux, du mois de juin, jour de la Sl-Jean-Baptiste.
(1) Lefort, généalogie des sires de Celles. Nemricourt, p. 4.48.
(2) Hemricourt, p. 107.
Lefort, généalogie de Seraing do Aollogne.

(3) Titre original sur parchemin aux archives de Florennes, muni des sceaux de Willaume de Spontin et de Jean de Gosnes.
Lambert DE BEAUFORT, dit de Gosnes, seigneur de Loyers, et Jeanne des Prez, sa femme, eurent cinq enfants, savoir :
1) Jean de Gosnes, sire de Loyers, mort sans postérité, apposa le sceau de ses armes aux lettres du mois de juin 1403, le jour de la St-JeanBaptiste. par lesquelles il releva de la seigneurie de Courrière certains fiefs qui lui étaient dévolus, ainsi qu'à sa mère Jeanne des Prez, par le décès de Lambert de Gosnes, son père.
Il signa et scella encore au mois de mai 1410, à titre d'homme de fief de la seigneurie de Courrière, en même temps que Lambert de Gosnes, des lettres de Willaume, seigneur de Spontin, de Wavre et de Courrière ;
2) Lambert. de Gosnes, sire de Loyers, mort sans postérité en juin 1439 et enterré à Loyers, épousa Marie... Il quitta le lambel après la mort de son frère Jean. Il est prouvé qu'il est fils de Lambert par sa pierre sépulcrale que l'on voit encore aujourd'hui dans l'église de Loyers; l'inscription porte :
Chi gist Lambiert de Coune, fils Lambier de Goune, ki trespassat l'an de grasse M. CCCC. XXXIX, au mois de juing....
Chi gist damoisel Maroie sa feme ki trespassat l'an M. CCC... (6)
3) Rasse de Coanea épousa Marguerite de Loa, 611e du sire d'Agimont, mort sans postérité en 1422; 4) Marguerite de BEAUFORT, dame de Loyers, portant d'argent à la bande d'azur cotticée de même, fut mariée à Jacques de Bruelle, dite de Bossimez, pannetier héréditaire du comté de Namur.
De cette union sortit Marguerite de Bruelle, dite de Bossimel, qui porta la seigneurie de Loyers dans la maison d'Eve par son mariage avec messire Godefroi d'EVE, chevalier, conseiller et chambellan du roi de Castille, mort vers 1513;
5) N. de BEAUFORT épousa Guillaume de Warisoulx, seigneur de Seilles-sur-Meuse, 1469.
6) Le livre de référence a été écrit en 1859.

Extrait de l'ouvrage de Histoire Généalogique de la maison de Beaufort de Spontin. par M. Félix-Dictor Goethals
André Degrune.

Ajouter un Commentaire